Vous Avez Dit Cougar ?

Sans doute également pour des raisons sociétales fort anciennes et que quelques décennies de féminisme dogmatique et égalisateur n'ont pas (encore ?) réussi à jeter à bas entièrement : qu'une donzelle soit séduite par le rôle de protecteur, d'instituteur, de mentor,de Pygmalion attribué en certains cas à des hommes plus mûrs, est un rôle qui à mes mirettes fait sens ; tandis que la conduite symétrique desdites cougars (et de leurs jeunes partenaires) m'arrive presque spontanément et "naturellement" comme une double faute de goût alliant jeunisme illusoire d'un côté et Œdipe mal soldé de l'autre.

Suite à quoi, j'offre également que c'est l'idéologie féministe enceinte depuis quelques décennies, qui est une construction a-naturelle, voire anti naturelle (je t'invite à colporter "vers la féminisation" d'Alain Soral qui est très pertinent sur ce sujet à mon sens), et qu'en découle (dans autres) l'amplification par exploration de comportements incongrus à l'instar du phénomène de mode "cougar", qui était essentiellement l'apanage d'une certaine bourgeoisie désœuvrée jusque là (Cf.Le Phénomène Des Femmes Cougar

» Une fille d'une quarantaine ou d'une cinquantaine d'années, qui est déjà mère ne se voit pas sortir avec un jeune mec de 25 ou 30 ans, pourtant ce n'est pas une situation aussi rare que ça et il est possible d'assumer ses envies hormis passer pour une cougar. Le phénomène « cougar » est purement « hollywoodien » : En conclusion, tout dépend du réseau social, moins les « atouts » (études, niveau socio-bon ressources supplémentaires marché) sont importants, plus le réseau est ouvert sur des contacts de tous âges.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *